Archives de Catégorie: COMMUNIQUES DE PRESSE

Prisons: les oubliés du système

Communiqué de presse Prisons Les oubliés du système

Grippe aviaire – Communiqué de presse

 

Délocalisation de Whirlpool: désarroi industriel et social à Amiens !

gg

 

 26 janvier 2017

Communiqué de Presse de Bernard Monot, Député français au Parlement européen, Stratégiste économique du Front National

Amiens, ville qui fut le cœur de la florissante industrie picarde, va subir un nouveau coup dur avec l’annonce par Whirlpool de la fermeture en 2018 de son usine qui emploie 290 ouvriers, employés, cadres ainsi que des centaines de salariés de ses sous-traitants.

Le géant américain Whirlpool va tout simplement transférer son activité de machines à laver en Pologne – hors zone euro – pour être plus compétitif dans l’hinterland de l’UE avec un SMIC polonais à 430 Euros par mois. L’objectif étant surtout de maximiser sa rentabilité financière grâce à une production « low-cost ».

Il est loin le temps où la Mère Denis vantait les vertus du lave-linge Vedette de notre champion national le Groupe Brandt. De faillites en restructurations par des investisseurs étrangers, l’industrie française du gros électroménager a disparu depuis près de 30 ans.

Comment en est-on arrivé là ? Avec le dogme du libre-échangisme forcené de la Commission Européenne et l’abaissement de toutes les protections douanières aux frontières nationales de la France, la concurrence déloyale internationale s’est déchainée contre nos industries.

Le modèle économique ultralibéral et mondialiste de l’UE est mortifère pour notre patrie.

A l’heure où le nouveau Président américain, D. Trump et le Premier Ministre Britannique, T. May, montrent la voie d’un modèle de patriotisme économique et du protectionnisme intelligent pour dire « ça suffit » aux pays qui ont dévastés l’industrie de leur pays, il est grand temps en France de faire de la ré-industrialisation notre priorité absolue, avec Marine Le Pen.

Halte à la haine contre nos amis portugais

Dax, le 26 Janvier 2017

Communiqué de Presse

 

Halte à la haine contre nos amis portugais

Dans son édition du 25 janvier 2017, le journal sud-ouest relatait la présence d’un tag à Peyrehorade incitant à la haine contre la communauté portugaise. Ce tag présent depuis environ 6 mois stipulait « Les portugais, on les brûle ». Ce tag n’ayant pas été totalement nettoyé, et un tag en entraînant un autre, il est apparu depuis quelques jours en dessous de ce dernier « Obrigado Didier », dénonçant d’une façon ironique l’inactivité du maire dans cette affaire.

Même si ce tag est présent sur le mur d’une propriété privée, même si Mr le Maire a pris le soin d’avertir le propriétaire du mur, ceci est juste une question d’ordre public. La passivité inquiétante de la mairie dans cette affaire ne peut qu’attiser les tensions envers la communauté portugaise pourtant particulièrement bien intégrée à Peyrehorade.

Le Front National condamne tout message de haine envers nos amis portugais établis depuis plusieurs décennies dans cette ville. Confronté à une même affaire, et faisant preuve de bon sens, le Front National aurait agi dès le départ en effaçant ce tag raciste et haineux, à la vue de tous, même si ce dernier est apposé sur le mur d’une propriété privée.

Il en va de l’ordre public !

Christophe BARDIN

Secrétaire départemental des Landes

Baisse de la natalité : une conséquence de la politique anti-familles du gouvernement

18 janvier 2017

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

 

D’après le bilan démographique annuel dévoilé ce mardi par l’Insee, la France voit ses naissances et son indice de fécondité baisser en 2016 pour la seconde année consécutive. Ce sont ainsi 14 000 bébés de moins qu’en 2015 qui sont nés, alors même que 2015 avait déjà été marquée par 20 000 naissances de moins que l’année précédente, l’indicateur conjoncturel de fécondité s’établissant à 1,93 enfant par femme, contre 1,96 en 2015, et 2 en 2014.

Cette baisse importante de la natalité est la conséquence de la politique familiale calamiteuse du gouvernement socialiste. En ne cessant de rogner sur le budget consacré à la famille, en baissant le plafond du quotient familial, et en supprimant le principe de l’universalité des allocations familiales, la gauche au pouvoir n’a fait que favoriser le déclin des naissances. Dans le même temps, elle a fait le choix de l’immigration massive…

Notre pays a besoin d’une natalité dynamique pour faire face aux défis de demain, notamment concernant les retraites, et ce n’est sûrement pas François Fillon, dont le programme frappera durement les familles – de l’augmentation de la TVA au démembrement de la Sécurité sociale – qui apportera la réponse nécessaire. Il est urgent de mettre en œuvre une véritable politique au service des familles, notamment en rétablissant l’universalité des allocations familiales, ou encore par la création d’un revenu parental.