Collage dans le canton 4 / Coteau de chalosse

dscn1204

dscn1197dscn1198dscn1201

Note de Joffrey Bollée sur la levée d’immunité de Marine Le Pen et les propos sur les fonctionnaires

Lire la suite

BIZARRE, silence radio dans beaucoup de médias !!

Article de presse de Juliette Mickiewicz / Le figaro du samedi 25 février 2017

La famille de Théo visée par une enquête financière

Ouverte mi-2016, l’enquête pour « suspicion d’abus de confiance et escroquerie » porte sur une association faisant de la médiation.

Lire la suite

Il y a quelques mois déjà, Macron soutenait l’insoutenable

Meeting de Nantes 1h02mn

https://www.marine2017.fr/2017/02/26/meeting-de-nantes/

Encore les jeunes, et les moins jeunes!

Après-midi militante dans le nord des Landes ! (19.02.2017)

Grande après-midi boitage et collage pour le Front National de la Jeunesse des Landes dans les cantons des Grands Lacs et Haute-Lande-Armagnac notamment sur Parentis-en-Born, Luë et Labouheyre.

palab03

palab05

 

palab02palab07

 

 

Sans oublier aujourd’hui  dans le canton 12, hugo en balade à Peyrehorade.

20170222_1240261

Venue de Michel Guiniot dans les Landes

Le Front National de la Jeunesse des Landes présent lors de la conférence de presse et du buffet patriotique vendredi 17 février à Mimizan Plage en compagnie de Michel Guiniot afin de lancer la campagne présidentielle dans notre département !

buffet04

 

buffet03

le FNJ à Labouheyre

Journée militante – Haute-Lande-Armagnac

Le Front National de la Jeunesse des Landes était présent ce dimanche 12 février pour une grande journée militante en Haute-Lande-Armagnac à la rencontre de ses habitants. Le matin sur le marché de Labouheyre, où nous avons reçu un très bon accueil en présence de Christophe Bardin, secrétaire départemental FN 40. L’après-midi à travers le canton Haute-Lande-Armagnac pour des opérations de collage et de tractage. Merci à tous les participants pour ce coup de main.

Allan LARCHE  Secrétaire départemental FN Jeunesse

lab01-1lab04lab06

Clip Marine 2017

Délocalisation de Whirlpool: désarroi industriel et social à Amiens !

gg

 

 26 janvier 2017

Communiqué de Presse de Bernard Monot, Député français au Parlement européen, Stratégiste économique du Front National

Amiens, ville qui fut le cœur de la florissante industrie picarde, va subir un nouveau coup dur avec l’annonce par Whirlpool de la fermeture en 2018 de son usine qui emploie 290 ouvriers, employés, cadres ainsi que des centaines de salariés de ses sous-traitants.

Le géant américain Whirlpool va tout simplement transférer son activité de machines à laver en Pologne – hors zone euro – pour être plus compétitif dans l’hinterland de l’UE avec un SMIC polonais à 430 Euros par mois. L’objectif étant surtout de maximiser sa rentabilité financière grâce à une production « low-cost ».

Il est loin le temps où la Mère Denis vantait les vertus du lave-linge Vedette de notre champion national le Groupe Brandt. De faillites en restructurations par des investisseurs étrangers, l’industrie française du gros électroménager a disparu depuis près de 30 ans.

Comment en est-on arrivé là ? Avec le dogme du libre-échangisme forcené de la Commission Européenne et l’abaissement de toutes les protections douanières aux frontières nationales de la France, la concurrence déloyale internationale s’est déchainée contre nos industries.

Le modèle économique ultralibéral et mondialiste de l’UE est mortifère pour notre patrie.

A l’heure où le nouveau Président américain, D. Trump et le Premier Ministre Britannique, T. May, montrent la voie d’un modèle de patriotisme économique et du protectionnisme intelligent pour dire « ça suffit » aux pays qui ont dévastés l’industrie de leur pays, il est grand temps en France de faire de la ré-industrialisation notre priorité absolue, avec Marine Le Pen.